Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
naturopathie-autonome.over-blog.com

La bouillotte (1ère partie) : une amie qui vous veut du bien

Lorsque le froid survient à l'orée de l'automne et de l'hiver, la chaleur estivale du soleil est déjà loin. Rappelez-vous les  doux  rayons du soleil et le bien être que cela procurait… Et bien je vous présente la "star de l’hiver", celle qui vous apportera bien-être, réconfort et vitalité : la bouillotte.

Et "non" ça n'est pas une "nouvelle star", loin de là ! Les vertus simples et efficientes de la bouillotte (et plus généralement de la chaleur) sont connues depuis la nuit des temps. Chacun le sait bien : lorsque l'on se cogne accidentellement le réflexe est de poser sa main sur la zone douloureuse, ainsi la chaleur et le contact génèrent un apaisement rapide. La bouillotte est une même amie, chaleureuse.

Elle se présente aujourd'hui essentiellement sous deux formes :

  • la bouillotte traditionnelle en caoutchouc qui se remplit d’eau chaude. Sa restitution de chaleur est de  plusieurs heures, ce qui en fait sa grande efficacité. 
  • la bouillotte sèche en tissu remplie de noyaux de cerises ou de graines végétales (épeautre, colza, blé, riz…) que l’on chauffe au four traditionnel ou au micro-onde. Sa restitution de chaleur est plus limitée de 1 à 2 heures environ.

Quelque soit sa forme, retenez qu'une fois chauffée vous pouvez la serrer contre vous, le réconfort est immédiat ! Pour la bouillotte en caoutchouc -si il n’y a pas de tissu vendu avec- pensez à l’envelopper dans une serviette éponge pour éviter tous risques de brûlure (et ce même à travers vos vêtements).

Pour lire la suite : "La bouillotte, une amie qui vous veut du bien" (2ème partie)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article