Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
naturopathie-autonome.over-blog.com

La bouillotte (2ème partie) : une amie qui vous veut du bien

Le principe de la bouillotte est fort simple, il réchauffe le corps.
Physiologiquement, la chaleur entraine une augmentation de la température du corps par activation de la circulation sanguine et une dilatation des vaisseaux (c'est la vasodilatation).
Les échanges intracellulaires (eau, nutriments, oxygène) sont facilités ; ainsi  le corps travaille dans de meilleures conditions, ce qui accroît sa vitalité. En serrant contre vous la bouillotte vous participerez au maintien de votre santé naturellement. Plus vous l’utiliserez et plus votre corps vous remerciera…

Dans quels cas utiliser la bouillotte ?

  • Pour assurer une bonne digestion et une meilleure élimination, vous pouvez l'appliquer sur la région du foie, de la vésicule biliaire, du pancréas, de la rate, des reins et/ou encore des intestins.
  • Pour apporter du réconfort et de la détente après une journée difficile (de stress) et dénouer les tensions psycho-émotionnelles, vous favoriserez la zone de la nuque, du dos et du plexus solaire.
  • Quant à vous mesdames, pour les tensions en milieu du cycle menstruel, vous pouvez l'appliquer sur le bas ventre et la zone lombaires (bas du dos).
  • Pour le syndrome "des  femmes aux pieds froids" (fort répandu) il suffit, avant d’aller se coucher, de placer la bouillotte au fond du lit  (votre compagnon vous en sera gré !).
  • Pour les tendinites et les tensions musculaires il est possible de l'appliquer localement et spécifiquement aux endroits douloureux.
  • Pour les petits enfants qui ont des difficultés à trouver le sommeil il existe des "bouillottes-peluches" très efficaces. L’enfant pourra serrer dans ses bras la peluche comme un doudou cela l’apaisera profondément.

Enfin, elle peut aussi être utilisée au cœur des actes simples de la vie quotidienne.

  • Pourquoi aller se coucher dans un lit froid alors qu'il est possible de le réchauffer à l'aide d'une bouillotte (notamment à l'endroit où notre bas du dos -zone rénale- se posera) ?
  • Mais aussi lorsque nous lisons et/ou que nous nous concentrons nous avons besoin d'énergie pour aller au cœur de notre lecture et/ou de notre étude. Là encore la bouillotte, placée sous les pieds par exemple, peut nous réchauffer avantageusement et nous laisser disponible à notre effort de pensée.

Il n’y a pas de restriction à l’utilisation de la bouillotte. Évitez toutefois (et c'est du bon sens !) les lésions ou plaies suintantes, ainsi que les varices proéminentes. Retenez que, globalement, l'usage de la bouillotte est ponctuel et qu'il ne se soustrait jamais à l'avis d'un professionnel de la santé et/ou de la médecine.
Alors à vos bouillottes car là où il y a de la chaleur il y a de la vie…

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article