Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
naturopathie-autonome.over-blog.com

Qu'est-ce que la Naturopathie Vitaliste ?

La Naturopathie Vitaliste est un courant d’éducation à la santé, de prévention, de vision globale de la santé (vitalité) de l’individu. Elle est, en cela, une médecine naturelle (qui fait appel à la Nature) et chercheuse des causes profondes des maladies, des maux et des somatisations (c'est le causalisme). Il est possible de la rattacher à Hippocrate (5ème siècle avant Jésus-Christ) qui demandait à ses patients : "Si tu es malade, recherche d'abord ce que tu as fait pour le devenir". Il invitait l'individu à la responsabilité, à saisir qu'il est le seul auteur de sa maladie.

Un aperçu du courant vitaliste
Ce courant de vitalité (ou santé) a été enrichi des contributions d’une foule d’individualités : Paracelse (1493-1541), Hildegarde de Bingen (1098-1179), Samuel Hahnemann (1755-1843), Rudolf Steiner (1861-1925), Ita Wegman (1876-1943), Edward Bach (1886-1936) notamment. Et elle a été structurée -en France- par Pierre-Valentin Marchesseau (1911-1994)

Comment la Naturopathie Vitaliste fonctionne-t-elle ?
Son principe est très simple : utiliser et mettre en pratique les Quatre Hygiènes fondamentales (alimentation, élimination, détente nerveuse, activité physique) pour soutenir le travail des organes (émonctoires) et fonctions naturelles du corps. Ces hygiènes sont à utiliser en (bon) rythme, celui des "cures" (qui son au nombre de trois) : détoxination, revitalisation, dynamisation.
La démarche est essentiellement préventive (bien plus que curative). Le but est de soutenir la vitalité/santé de la personne pour disposer d’énergie pour (se) soigner/guérir une maladie ; pour acter des choix dans sa vie ; pour devenir plus créateur…

Une Naturopathie adaptée à son époque !
Retenez une chose essentielle sur la Naturopathie-Vitaliste : elle s’adapte à l’époque ! Grâce au travail de naturopathes, tel que celui que je réalise depuis des années, il émerge la connaissance d'une une Cinquième Hygiène : "l’Hygiène Environnementale".
Il s’agit de mettre en place tous les moyens possibles pour enrayer les destructions physiques et psychiques (smombie) que les pollutions (perturbateurs endocriniens, vaxxins...) et les "nouvelles technologies" provoquent chez l’être humain, et, surtout, sur les petits enfants (téléphone cellulaire, WI-FI, Linky, écrans…).

Enfin, la (vraie) mission de la Naturopathie n’est pas de gaver de compléments alimentaires, de sniffer des huiles essentielles, de se tremper les fesses dans l’eau froide… mais bien d’inviter l’être à (re-)nouer un lien avec la Nature !

Voici un aperçu de l'origine du mot "Naturopathie" :

  • "naturo-" (nature) et "-pathos" (sensibilité) : être sensible à la Nature
  • "naturo-" (nature) et "path" en anglais (le chemin) : le chemin de la Nature

À apprécier... car la Nature n'est-elle pas LA source de la Vie et de la Santé !?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Marthe 19/07/2020 18:30

Bravo pour votre article. Il donne une vision claire et vivante de la Naturopathie. Cela contraste avec ce qui est popularisé d'elle par ailleurs ! Avec joie de lire vos futurs articles.
Marthe

Véronique Lacauste-Le Vacon 02/09/2020 09:31

Merci pour votre commentaire. Dans cet esprit je vous recommande la lecture du livre de Pierre Lassalle : "La Forteresse de l’Harmonie" (éditions Terre de Lumière).