Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
naturopathie-autonome.over-blog.com

Le système immunitaire (1/2) : c'est vital !

Le grand absent des débats actuels (crise sanitaire de la Covid-19) est le système immunitaire. On a même l'impression que celui-ci n'existe pas...? plus...? Ou bien qu'il n'est qu'un rempart faiblard et plutôt déficient ; incapable de contrer les effroyables et innombrables virus (et autres menaces) qui pèsent sur nous. Ah bon !?

Le système immunitaire existe bien : bonne nouvelle !
Vous pouvez en trouver des définitions sur le Net ou, mieux, dans des dictionnaires médicaux. Prenez le temps de les lire avec attention. Ainsi, dans "Le petit Larousse de la Médecine" (édition 2001), le système immunitaire a pour définition : "système grâce auquel notre organisme se défend contre l'infection par les agents pathogènes de l'environnement (bactéries, virus, champignons microscopiques). (...) Il peut être divisé en deux principaux sous-systèmes, dont l'association est nécessaire pour lutter efficacement contre les infections : le système immunitaire naturel et le système immunitaire adaptatif".
En complément, vous pouvez vous approfondir ce qu'il est dans : "Le Corps Humain pour les Nuls" du Docteur Patrick Gepner (éditions First-Gründ). Il a même le droit à deux chapitres (les numéros 18 & 19 pour être précis). Il y est très bien présenté comme étant un "système de protection et de défense". C'est une vraie bonne nouvelle que de se souvenir que nous possédons -et provenant de la Sagesse du Vivant- un ensemble de fonctions qui sont là pour nous protéger des "agressions" extérieures ! 

Le système immunitaire... est fort attaqué de nos jours (mais pas nécessairement comme on le croit) !
Il n'est pas seulement la cible de virus ou de microbes, mais aussi de polluants environnementaux (pollution de l'air, destruction de la qualité des aliments, pollution électro-magnétique telle que la 5G, pesticides, perturbateurs endocriniens...). Mais, plus encore, il est la cible d'une vaste campagne de dénigrement... Si, si, ça existe ! Sachant que le système immunitaire (comme tout notre corps d'ailleurs), est sensible (jusqu'au risque de somatisations) à nos émotions, à nos croyances et, plus encore, à la grande ennemie d'aujourd'hui : la peur.

À chaque fois que l'on vous dit que vous devez porter un masque, que vous ne devez plus vous approcher les uns des autres, que vous devez vous faire vaxxiner (sous peine d'être des "porteurs de mort" pour autrui) et ainsi de suite... Vous êtes alors soumis à un système de pensée menaçant, dangereux, voire mortel. Ne sommes-nous pas devenus (comme les virus) des menaces les uns pour les autres !? De tels propos, scandés sur tous les médias et réseaux [anti-]sociaux (Facebook & Cie), à longueur de journées affaiblissent réellement et concrètement. Les infos impactent sur nos organismes... C'est une réalité indiscutable et même scientifique !

Retenez encore que tous les propos qui diminuent la réalité et la force de notre système immunitaire nous disent (subconsciemment) que nous sommes des êtres faibles, fragiles, susceptibles de s'écrouler à la moindre confrontation à une menace (que ce soit un virus ou autre chose). C'est un mensonge.

Vous avez dit "maladie auto-immune" !?
Force est de constater (en toute lucidité) que, derrière tout cela, il y a un travail de sape qui est réalisé depuis des décennies ! Ainsi, le terme "auto-immune" (qui qualifie ces maladies proliférantes à notre époque) n'existe que depuis le début des années 70' (seulement !). C'est donc très très récent à l'échelle de l'Histoire de la Médecine... On vous dira que cela vient des progrès de la Science, de la sacro-sainte "recherche génétique"... et qu'avant nous étions juste des ignorants (!).

Mais, le problème majeur, est que ce type de maladies est présenté de la sorte : "Les maladies auto-immunes : quand nos défenses nous attaquent" (titre d'un article de l'Institut Pasteur). Comment faire alors !? Si notre propre corps nous attaque, et nous fait tomber malade ! Ou bien si nous portons des dispositions (des bombes à retardement) qui nous conduiront -potentiellement ou inexorablement- à tomber malade ! Mesurez-vous la dangerosité de ces affirmations !? C'est, toujours est-il, aux antipodes d'être de vrais progrès mais aussi aux principes de la Naturopathie... 

Derrière ce courant de médecine, il y a la nouvelle religion : celle de la génétique. Cette branche fait croire que tout est génétique ! Et que tout provient des gènes (et ils affirment cela... sans gêne aucune). Donc, tout est plus ou moins une question de loterie... On a donc, plus ou moins de chance ! C'est ainsi. Il y aurait beaucoup à dénoncer sur cette vision de l'être humain, du corps physique, de la santé et de la médecine. Ce savoir est coupé de toute sagesse et manque cruellement d'éthique profonde. C'est une voie dangereuse.

D'autres approches existent, et elles sont tout aussi solides (et même souvent plus imprégnées de bon sens et de sagesse) que les dogmes de la nouvelle religion : la Science. Ainsi, la naturopathie, la florithérapie, l'homéopathie, l'ostéopathie, la réflexologie vectorielle... sont quelques exemples d'approches de santé résolument plus globales et tout aussi réalistes que la "théorie du tout-génétique" ! Voire même profondément plus "rassurantes" car elles soutiennent le vivant en nous (notre vitalité, nos forces d'auto-guérison...) avant d'aller nous "médiquer" ou "vaxxiner" à outrance. De plus, certaines d'entre-elles étudient l'être humain dans sa dimension énergétique, éthérique et donc plus subtil. Il s'agit, là aussi, d'une réalité ! Nous ne sommes pas constitués que d'os et de matière ! C'est réducteur et inexact.

Pour "conclure", découvrez, ci-dessous, une citation,
une référence d'article et une autre de livre clé sur ces sujets. Et un lien vers la suite de cet article...

La principale raison de la faillite de la science médicale moderne, c’est qu’elle s’attache aux manifestations et non aux causes. Les méthodes matérialistes actuelles ne viendront jamais à bout de la maladie pour la simple raison que la maladie à l’origine n’est pas matérielle.

Dr Edward Bach - La Guérison par les Fleurs

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article