Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
naturopathie-autonome.over-blog.com

Réflexologie ou réflexologies ? (3/3) La réflexologie Vectorielle

La Réflexologie "Vectorielle" (fruit de la méthode É.R.V.É. : École de Réflexologie et de Vecteurs Énergétiques) est vitaliste, préventive et thérapeutique. Elle agit sur le plan physique, énergétique et/ou psycho-émotionnel en remettant en libre circulation l'énergie vitale de l'individu. Elle participe au "réveil" de la personne par la prise de conscience de son état de santé (ou vitalité, c’est synonyme). Ceci rend la séance interactive avec le patient qui y participe activement en traversant des zones d’inconforts, révélatrices de son état général. Il est, ici, impossible de s'endormir !

La Réflexologie Vectorielle a été créée par un français : Jean-Paul BARBIER (1943-2009). Chercheur, scientifique, explorateur et vitaliste dans l’âme, il a fait évoluer la Réflexologie Plantaire en Réflexologie Vectorielle qui est plus vitaliste, globale et holistique.

La Réflexologie Vectorielle en 5 points :
1. Cartographie spécifique
Jean-Paul Barbier a mis en exergue qu’il existait -en réalité- deux zones réflexes vraies : une "zone mère" en lien à l’organe sain et une "zone périphérique" en lien à l’organe malade (les points mis en évidence par Eunice Ingham). Ce qui signifie qu’une nouvelle planche voyait le jour !
Il a aussi mis en évidence une troisième zone, dite "zone virtuelle". Elle trouve son importance dans le "leurre d’une maladie". Cette approche a des accointances avec le principe des Polarités (développé par Randolph Stone 1890-1981, dans "L'énergie : La polarité vitale dans l'art curatif").

2. "Vecteurs Énergétiques" & Drainage
Jean-Paul Barbier a mis en évidence l’importance de déloger les toxines des zones stimulées, par le biais des grands Vecteurs Énergétique (issus des méridiens traditionnels chinois) mais aussi d'autres vecteurs spécifique sur le pied.
À la fin de la séance, un drainage spécifique du muscle soléaire (mollet) est réalisé pour évacuer les toxines. C'est une particularité centrale de cette réflexologie.

3. Action sur les fascias
Agir sur le ou les fascias (dit "peau intérieure") permet de libérer l’énergie bloquée au niveau des organes, des muscles, des tendons et des articulations, responsable des maux et somatisations.
La réflexologie vectorielle libère les fascias par des actions particulières menées lors du soin. Ce qui aura une action immédiate sur les tensions et blocages physiques et énergétiques.

4.Thérapie brève & globale
C’est une réflexologie "brève". Elle demande assez peu de séances car les systèmes physiques, énergétiques et psycho-émotionnels sont mis en jeu dès la première séance. C’est l’aspect "global" de cette Réflexologie.

5. Douleur salvatrice
Lors d’une séance de réflexologie vectorielle, il est fréquent que les points réflexes soient douloureux au prorata de l'encrassement du patient. Quand l’organe est en santé, le point réflexe stimulé émet une réponse de piqure nette et vive. Plus l’organisme est encrassé, plus le point réflexe sera soit hyper-réactif ou soit anesthésié. La douleur salvatrice libère l'énergie bloquée. La circulation peut enfin reprendre son court !

La révolte face à la douleur, face à son "état des lieux", doit engager, chez l’individu, une volonté de changement et de mettre en place un processus de guérison, tant d’un point de vue physique, psychique voire existentiel (ou spirituel, c’est synonyme).

Si vous souhaitez expérimenter cette réflexologie particulière ou encore vous former, n'hésitez pas à me contacter ou à contacter la Fédération É.R.V.É.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article